Le ministère du travail avait constaté une diminution du volume des interventions d’aide à domicile en 2012 comparée à 2011. Cette diminution s’accentuait au premier trimestre 2013. L’année 2013 est bien avancée, et il est maintenant possible de donner pour AssiDom un aperçu de son activité de service à domicile de l’année entière avec une bonne certitude sur les données.

Les besoins d’aide à domicile ne se sont pas réduits, au contraire. Le nombre de personnes aidées sur Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine St Denis et le Val de Marne augmente de 10%. Au total en 2013, ce sont 308 personnes ayant besoin d’aide, âgées ou handicapées qui auront fait appel à AssiDom. En 2012 elles étaient 279.
En revanche, le volume moyen des interventions réalisées sur 12 mois se contracte nettement : il passe de 1277 heures par client en 2012 à 1097 heures en 2013. Cette contraction traduit les moindres moyens financiers des familles et des conseils généraux dans la situation économique du pays. Les familles ajustent les prestations pour que leur coût soit compatible avec les moyens dont elles disposent.

Les professionnels de l’aide à domicile doivent être attentifs à cette réduction des moyens financiers en s’assurant que, si elle se poursuivait, il n’y ait pas répercussions sur le bien-être et sur l’état de santé des personnes aidées.

Rappelons que depuis 20 ans, la totalité de l’activité d’AssiDom est consacrée à l‘aide aux personnes âgées et aux personnes handicapées par des auxiliaires de vie, à l’exclusion de toute autre prestation.

Anne Bourdariat
Fondatrice et dirigeante d’AssiDom