L’Allemagne et l’Angleterre prennent mieux en charge leurs personnes âgées que la France.

C’est ce que montre l’Indicateur Global de Prise en charge du Vieillissement, établi par une ONG, Help Age International, pour 91 pays. Dans le classement réalisé à partir de cet indicateur, la France apparaît au 18ème rang, après le Luxembourg et la Danemark, et avant le Chili et la Slovénie. Les pays qui prennent le mieux en charge les personnes âgées sont la Suède, premier de la liste, puis la Norvège, l’Allemagne, les Pays-Bas et le Canada. L’Angleterre est 13ème.

 

Prise-en-charge-personne-agee

 

La France devance tous les autres pays (sauf le Luxembourg) pour les revenus des personnes âgées. Toutes touchent une pension et couvrir leur besoin de consommation mieux que la moyenne des personnes de moins de 60 ans.

 

On sera surpris par le classement pour l’état de santé des plus de 60 ans : la France n’est que 31ème, juste après le Venezuela, le Portugal et le Pérou ! On sera aussi surpris par le classement en termes d’emploi et d’éducation : notre pays est 41ème, précédé par la Hongrie et la Chine …

 

Sans doute la couverture par l’indicateur de pays très différents et des modes de collecte de l’information difficiles à mettre en cohérence sont une cause de cette surprise. Pour tirer des enseignements utiles, comparons les indicateurs pour la France avec ceux de l’Allemagne et du Royaume-Uni, des pays voisins comparables, mieux classés dans l’enquête. La part des personnes âgées dans la population est semblable en France et en Angleterre, et supérieure en Allemagne, un écart qui va aller en augmentant d’ici 2050.

 

Revenus des personnes âgées. La France est la mieux classée, d’abord parce que le taux de pauvreté (5,4%) de ces personnes y est deux fois inférieur à celui de l’Allemagne (10,5%), et très inférieur à celui du Royaume Uni (8,6%). Les personnes âgées en France ont un niveau de vie moyen un peu supérieur à celui des personnes de moins de 60 ans, alors que c’est le contraire en Allemagne et en Angleterre.

 

Etat de santé. L’espérance de vie en bonne santé est semblable dans les trois pays (un an de mieux en France). La grande différence porte sur ce que l’enquête appelle le « bien-être mental » : les plus de 50 ans français qui considèrent que leur vie a du sens sont curieusement bien moins nombreux que les allemands et les anglais.

 

Emploi et éducation. C’est là que la France est la plus mal classée. Principalement à cause du très faible taux d’emploi des 55-64 ans. Le niveau d’éducation des français de plus de 60 ans est inférieur de 24 points à celui des allemands (mesure du pourcentage de personnes de plus de 60 ans ayant atteint au moins le niveau bac). Le Royaume-Uni fait pire : seulement 53,4% des anglais de plus de 60 ans ont le niveau bac, 10 points de moins que la France et 30 de moins que l’Allemagne !

 

Environnement social. L’existence d’un entourage facilitant la vie courante est appréciée à peu près également dans les trois pays. Le sentiment de sécurité et celui de liberté dans le choix de son mode de vie sont moindres en France que dans les deux autres pays. La France ne se démarque que sur la satisfaction en matière de transports publics.

 

Structure de l’indicateur global de prise en charge du vieillissement calculé par Help Age International pour 91 pays:

Indicateur-prise-en-charge-vieillissement