23 octobre 2013

Les services à la personne en Europe

Tous les pays européens étudiés par une étude de la DGCIS montrent une préoccupation commune d’encouragement aux services à la personne L’attention portée à la solvabilisation de la demande, à la structuration de l’offre et à la professionnalisation des intervenants et des structures est plus marquée en France et dans le nord de l’Europe que dans les pays du sud.La DGCIS estime à environ 1% du PIB le marché « solvable » des services à la personne (le volume d’activité des SAP était évalué à 0,87% en France en 2008). une part « informelle » (activité non déclarée) existe dans tous les pays. Selon l’étude, elle serait beaucoup plus forte en A...

>

16 octobre 2013

Qualité des emplois d’aide à domicile : l’incompréhension ?

Ce n’est pas la qualité des emplois de l’aide à domicile qu’il faut améliorer, c’est la rémunération des professionnels et des services d’aide humaine qu’il faut augmenter.Heures rémunérées en 2011 (source CGSP*)Tous les responsables politiques ou syndicaux affichent un discours sur la qualité des emplois d’aide à domicile. Personne ne peut être contre l’idée d’améliorer la qualité des emplois, mais au moins est-on d’accord sur ce qu’est la qualité ? La qualité vise-t-elle au bien-être du bénéficiaire ou du salarié ? Correspond-elle au diplôme exigé pour exercer le métier ? au niveau de salaire ? à la valeur ajoutée ?Pou...

>

3 octobre 2013

Faut-il « dé-borlooiser » les services à la personne ?

Intervenant par vidéo à l’ouverture des Assises de l’Aide à domicile, la ministre des Personnes Âgées et de l’Autonomie a évoqué le besoin de « dé-borlooiser » les services à la personne.Les services à la personne ne constituent pas un secteur d’activité au périmètre précis, comme les soins infirmiers, la distribution de médicaments ou l’enseignement. Autour des personnes vivant à leur domicile, ils regroupent des métiers aussi différents que le soutien scolaire, l’entretien du jardin, le ménage, la garde d’enfants, et on y a inclus l’aide à domicile aux personnes âgées et handicapées.L’aide à domicile préexistait, plusieurs diza...

>

30 septembre 2013

Aider une personne souffrant d’un handicap psychique

Lors du comité interministériel du handicap, le mercredi 25 septembre à l’Hôtel de Matignon, le Premier ministre a dit qu’il souhaitait que les parents d’enfants handicapés puissent recevoir une formation pour mieux appréhender le handicap de leur enfant et rester acteur de leur projet éducatif. Il faut se féliciter de cette initiative, et espérer qu’elle se concrétisera vite.Dans le cas d’un handicap psychique, les autres personnes de l’entourage ont un rôle important au fur et à mesure que l’enfant grandit – les frères et sœurs en particulier. Il serait donc intéressant que le dispositif de formation créé pour les parents puisse leur être ouvert, car...

>

17 septembre 2013

Organiser la gouvernance des SAP autour de 3 ensembles d’activités.

Les services à la personne sont désormais rattachés au Ministère de l’Artisanat, du Commerce et de l’Industrie, qui en ce début septembre vient de proposer en conseil des ministres une  nouvelle politique publique et une nouvelle gouvernance pour le secteur des services à la personne. Il est bon que l’on ait pris conscience de la diversité des SAP et de la nécessité d’une approche interministérielle.On sait bien que les métiers du soutien scolaire ont peu à voir avec les prestations de bricolage ou d’aide informatique, ni l’aide à domicile des personnes âgées ou handicapées avec la garde d’enfants. La DGCIS (direction du travail, du commerce, des services ...

>

12 septembre 2013

200.000 élèves handicapés ; 28.000 auxiliaires de vie scolaire

Le gouvernement vient de corriger une anomalie concernant l’emploi des 28.000 auxiliaires de vie scolaires (AVS) qui accompagnent à l’école plus de 200.000 élèves handicapés. Curieusement, le statut de ces personnels prévoyait que les AVS ne pouvaient pas être employées plus de six ans. Quid après ces six années ? Rien n’était prévu, ni pour les AVS qui n’avaient plus d’emploi, ni pour les élèves qui pouvaient souhaiter continuer à être assistés par les mêmes personnes. Désormais, les AVS pourront voir leur emploi transformé en un contrat à durée indéterminée, ce qui est un progrès.Toutefois, cette solution apparemment satisfaisante porte en elle-m...

>

12 août 2013

Aidants familiaux et professionnels de l’aide à domicile

L’entraide va jouer un rôle plus grand que jamais pour assurer dans le futur le bien-être des personnes qui vivent une perte d’autonomie. C’est pourquoi, Assidom poursuit et accentue ses efforts pour associer l’entourage et les aidants familiaux à l’intervention de ses auxiliaires de vie.C’est en 1953 qu’a émergé une politique d’aide à domicile en faveur des personnes âgées. Il a fallu attendre encore 12 ans pour que se mette en place une prestation d’aide-ménagère aux personnes âgées par l’Assurance Vieillesse, et 50 ans pour que s’institutionnalise le champ des services à la personne, au sein duquel il est convenu d’inclure le domaine de l’aide ...

>

30 juillet 2013

Les services à domicile représentent 5% des emplois salariés en France

Un milliard d’heures rémunérées, 1,8 millions de salariés, 2,6 millions de particuliers, plus de 12.000 organismes prestataires, un point haut de l’activité en 2010 et depuis un ralentissement de l’activité. C’est ainsi que l’INSEE décrit le paysage des services à la personne dans son étude publiée le 30 juillet 2013.On le savait, 90% des salariés sont des femmes. Ce qu’on ne savait pas, c’est que la part des salariés de plus de 55 ans des services à domicile est beaucoup plus forte (24%) que parmi l’ensemble des salariés (11%). Il y a plus d’emploi dans les zones rurales où les personnes âgées sont plus nombreuses alors qu’il y a moins de services d...

>

24 juillet 2013

En 2014, une loi sur le maintien à domicile des personnes âgées et handicapées ?

L’équipe de Madame la Ministre des Personnes Âgées et de l’Autonomie, Michèle Delaunay, prépare un projet de loi sur l’aide à domicile, qui pourrait être présenté à l’Assemblée Nationale en 2014. Il est heureux que l’aide au maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie fasse l’objet d’une réflexion particulière alors que, toutes les enquêtes l’ont montré, ces personnes souhaitent vivre chez elles aussi longtemps que possible. Que faut-il attendre de ce projet de loi ?Déjà en 1989, le rapport Teulade avait identifié les stratégies à développer au niveau des personnels s’occupant du maintien à domicile. Malheureusement, les recommandat...

>

17 juillet 2013

Le mode de calcul de la réduction Fillon tire les salaires vers le bas

Le dispositif de réduction de cotisations sociales sur les bas salaires permet une réduction de cotisations de 28,1% du salaire brut pour les salariés payés au niveau du SMIC. La réduction de cotisations diminue lorsque le salaire s’élève pour s’annuler lorsque celui-ci dépasse 1,6 fois le SMIC.Cette réduction est avantageuse dans la mesure où l’employeur bénéficie d’une diminution significative de charges sociales pour les salaires proches du SMIC. Malheureusement le mode de calcul de la réduction est tel qu’il tire les salaires vers le bas.Mais le mode de calcul de la réduction de cotisations devient un problème lorsque l’employeur souhaite augmenter...

>